Connecteur Alfresco - iParapheur

Caractéristiques

Des interfaces adaptées à chaque public :

  • L'interface Alfresco pour les gestionnaires, contributeurs (qui produisent, manipulent les contenus dans leur contexte métier)
  • Le parapheur pour les signataires

Des fonctions accessibles depuis des actions sur les documents, au sein d'un workflow...

Ce connecteur permet d'associer Alfresco et la solution iParapheur de l'Adullact, et ainsi de mettre en place la signature électronique de documents directement depuis la GED avec un parapheur transverse pour votre organisation.


Des interfaces optimisées pour les différents acteurs !

La philosophie retenue pour le connecteur GED Parapheur est de proposer des interfaces adaptées aux contextes de travail des utilisateurs.

L'utilisateur qui gère ses dossiers, documents, manipule seulement l'interface de GED. Le signataire visualise l'ensemble de ses flux à signer dans le parapheur (un courrier issu de la GED, un flux PES issu d'une gestion financière...).
Le connecteur permet ainsi d'exploiter le parapheur directement depuis la GED pour :

  • créer un dossier dans le parapheur, transmettre la pièce à signer, ses annexes, choisir le circuit de validation parmi ceux paramétrés au niveau du parapheur pour le type de document concerné,
  • consulter l'état d'avancement directement depuis la GED
  • et bien sûr récupérer les éléments signés et intégrer automatiquement des méta-données complémentaires (signataire, date...) au retour de signature.

Ainsi les utilisateurs qui élaborent les documents et les soumettent à signature ne manipulent que leur interface de travail habituelle : Alfresco. Le tableau de bord utilisateur de gestion des tâches permet à chacun de consulter ses demandes de signature. Si le processus est intégré à un workflow métier, notre tableau de pilotage permet d'avoir un suivi de l'ensemble des processus en cours et de leur état.

De la même manière, les signataires bénéficient de l’interface du parapheur optimisée pour la gestion des éléments à signer qu’ils soient issus de la GED ou d’autres applications.

Visuels des interfaces

GED transverse, parapheur transverse...

Nous travaillons sur de nombreux projets en terme d'intégration d'Alfresco en qualité de GED Transverse afin de capitaliser sur les fonctions GED et BPM d'Alfresco pour les différents processus métiers. Ces projets abordent souvent la problématique de signature électronique couplée à la GED.

Dans un souci d'urbanisation, les parapheurs électroniques permettent également de capitaliser sur un même socle pour tous les besoins de signature et de proposer aux signataires l'appropriation d'une même interface quel que soit le flux à signer (issus d'application, documents bureautiques...).

La complémentarités des worklows Alfresco et des circuits de signature du parapheur !

Alfresco intègre un moteur de workflows très puissant : Activiti, qui permet de mettre en oeuvre des processus de validation. Le parapheur permet également de définir des circuits de validation, mais les deux approches sont complémentaires.

La mise en oeuvre des worklflows dans Alfresco permet de traiter de nombreux cas d'utilisation pour la motorisation de processus métiers complets, liés aux documents mais aussi aux dossiers pour le suivi d'un processus d'instruction par exemple. Selon les contextes et contraintes métiers, le contenu peut être ajouté directement dans les dossiers ou intégré directement dans le dossier au sein d'étape du processus (ajouter tel document à tel étape...). On va donc traiter avec les worklows Alfresco des phases d'élaboration, de suivi, de validation des documents et dossiers avec la gestion de leurs cycles de vie.

Concernant le parapheur, pour garantir la sécurité, le contenu une fois intégré dans un circuit ne peut plus être modifié, on traite ici de visas et signatures de contenu figé. Le parapheur apporte toutes les fonctions aux différents acteurs pour optimiser leurs phases de traitement pour leurs visas et signatures.