La revue scientifique Nutrients parle de foodintech

Publié le 11 janvier 2022

Marquant la première phase de validation scientifique de la solution foodintech, la revue de référence internationale Nutrients MDPI vient de publier l’article rédigé par le Dr Virginie Van Wymelbeke du CHU de Dijon – Bourgogne intitulé:« A Cross-Sectional Reproducibility Study of a Standard Camera Sensor Using Artificial Intelligence to Assess Food Items: The FoodIntech Project »

Cette première phase d’étude expérimentale, s’est déroulée entre décembre 2020 et mai 2021 au CHU, et a permis d’évaluer la répétabilité du système à d’une part reconnaître des aliments (=149 plats), et à en calculer la portion manquante (ingesta) entre 2 photos prises avec un capteur standard du marché sur un téléphone mobile, comparée à la pesée avant/ après (gold standard).

Basé sur l’intelligence artificielle, un réseau de neurones (deep learning) a été éduqué à reconnaître les plats et à en calculer la portion avant et après, pour en déduire une valeur fiable de la consommation d’un patient hospitalisé, à l’échelle du plateau repas.

Simulées en laboratoire, 22 544 situations de consommation constituent un échantillon d’analyse inédit et jamais atteint par une étude internationale !

Ce premier article, vise à montrer la capacité du système à reconnaitre des aliments sous différents contextes expérimentaux similaires à un service de distribution en plateaux dans un hôpital. Les résultats exposés sont très encourageants, démontrant : 1) une capacité à reconnaitre les plats dans des situations variées 2) une performance dans la précision du calcul de portion comparé au gold standard exigeant.

Lire l'article sur Nutrients

Résultats présentés :

Basés sur la statistique de répétabilité ICC (coefficient de corrélation intra-class), ces 2 données ont été compilées pour atteindre 57,7% de plats (=86) présentant une répétabilité bonne à excellente, les 42% restant ayant soit manqué de photos ou nécessitant plus d’apprentissage (deep learning).

Conclusions 

Nous avons pu démontrer à travers nos premiers travaux, la pertinence du système, et la fiabilité de la méthode d’apprentissage de l’Intelligence Artificielle (IA). Ces résultats ayant déjà été améliorés depuis la fin des essais en laboratoire, nous avons poursuivis dans la construction de l’outil, du dispositif et du logiciel qui sont désormais opérationnels.

Prochains travaux

Des essais cliniques se sont déroulés au CHU de Dijon en gériatrie et en endocrinologie de septembre à novembre 2021. Cette nouvelle étude vise à valider le système Foodintech comparé aux fiches alimentaires et à la pesée et à démontrer la faisabilité et l’acceptation du dispositif par le personnel soignant.

Nous espérons un prochain article au printemps 2022. 

Participez à la validation de foodintech 

Dès aujourd’hui, participez avec votre établissement à la validation de nos travaux ! Nous vous proposons d’accueillir une expérimentation in-situ visant à confirmer l’adaptabilité du dispositif foodintech à d’autres contextes.

Demandez un POC

Autres actualités

Developers Group Dijon, un “Speed Teching” pour réunir la communauté de développeur-euses

Developers Group Dijon, un “Speed [...]

Publié le 27 juillet 2022
Lire la suite
Activ Challenge, nos atolien.ne.s relèvent le défi !

Activ Challenge, nos atolien.ne.s [...]

Publié le 25 juillet 2022
Lire la suite
Atol CD sponsor de la REF21 sur le thème “Bouger les lignes !”

Atol CD sponsor de la REF21 sur le thème [...]

Publié le 21 juillet 2022
Lire la suite