Migration Alfresco 6 : nouveautés et informations techniques importantes

Publié le 03 février 2020

Maintenir sa plateforme Alfresco à jour est une étape importante et structurante pour assurer la pérennisation de sa GED au sein de son système d’information. Une montée en version d’Alfresco concerne la mise à jour de l’application elle même, de l’ensemble des modules et développements spécifiques de la plateforme ainsi que l’ensemble des pré-requis techniques indiqués par l’éditeur.
 

Une nouvelle version apporte généralement son lot d’évolutions, de correctifs et se rend compatible avec de nouvelles briques logicielles (système d’exploitation, serveur de base de données, briques système, …)

Les migrations dites “mineures” permettent de bénéficier des correctifs qualifiés de bloquants et des patchs de sécurité.

Chaque version d’Alfresco possède son cycle de vie et donc d’une date de fin de maintenance (plus de détails sur le site de l’éditeur :  https://www.alfresco.com/services/subscription/technical-support/product-support-status).

A titre d’exemple, la version 5.2 d’Alfresco ne sera plus supportée par l’éditeur à partir de Février 2021. Cela signifie qu’aucun correctif ou patch de sécurité ne sera proposé sur cette version passé cette date.

Côté nouveautés

Les versions 6 d’Alfresco riment avec maturité, stabilité et scalabilité.

Avec sa nouvelle architecture orientée micro-services, Alfresco continue d’externaliser des services historiquement inclus dans le coeur du produit (moteur d’indexation, Alfresco Process Services, service de transformation, service d'identités, …).

Autre changement majeur, le fait de pouvoir profiter d’Alfresco, et de ses services, sous forme d’images Docker facilitant ainsi l’industrialisation, le déploiement de la solution et offre un environnement de développement très simple à mettre à en place et à manipuler. En effet, le SDK a été mis à jour (version 4.1) pour prendre en compte ces dernières technologies afin de déployer en très peu de temps en local un espace de travail fonctionnel.

Amélioration de l’interopérabilité avec Alfresco

Alfresco a toujours donné une place de choix à l’interopérabilité, en mettant à disposition des services pour s’interfacer avec la GED.
Ces services ont toujours été divers et variés (historiquement : webdav, webservices SOAP, webscripts, CMIS 1.0 et 1.1, …) et se sont renforcés, depuis la version 5.2, d’une nouvelle API REST. Cette API est notamment utilisée par les applications mobiles proposées par Alfresco (sur Android et iOS).

Une nouvelle version de cette API REST a fait son apparition dans la version 6 d’ACS (Alfresco Content Service). Elle permet une meilleure interaction avec la GED et favorise les interconnexions avec des systèmes externes mais également avec les autres produits Alfresco (comme APS (Alfresco Process Service) par exemple).

L’API propose de nouveaux services, ce qui permet de couvrir un plus large spectre d’utilisation. L’apprentissage et l’utilisation de l’API REST est rendue aisée par l’utilisation de l’application ”API REST Explorer“ (https://api-explorer.alfresco.com/api-explorer/), qui permet de tester rapidement les différents services.

Véritable documentation technique, elle permet aux développeurs d’appréhender plus simplement l’utilisation des services proposés par la GED Alfresco.

Pour finir, c’est ce point d’entrée qui est utilisé par le framework ADF (Application Development Framework) pour construire des applications “métier” basées sur la GED Alfresco.

Application Development Framework - ADF

Alfresco V6 permet l’utilisation d’un nouveau framework d’interface : ADF (Application Development Framework).

Le but de ce nouveau Framework est de proposer des moyens plus modernes et ergonomiques (basé sur Angular) pour délivrer une nouvelle expérience utilisateur orientée application métier. 

Il est à la base de toute les nouvelles interfaces Alfresco telles que ADW (Alfresco Digital Workspace, futur remplaçant de Share) et d’APS (Alfresco Process Service, moteur de Workflow).

Ce framework profite au maximum des nouveautés apportées par la version 6 d’Alfresco et des ajouts opérés sur la REST API.
Bien que compatible avec la version 5.2, le framework ADF prend toute sa puissance avec Alfresco 6 car cette version offre une totale compatibilité avec les composants proposés par le framework (plus d’une centaine).

La communauté développe également des composants qui peuvent parfois être partagés et donc intégrés dans des projets ADF.

Enfin, ADF évolue sous l’impulsion d’Alfresco et de la communauté qui gravite autour, qui travaille à l’enrichir régulièrement (ce Framework est OpenSource et accessible sur GitHub). Les futures versions d’ADF devraient donc fournir de plus en plus de composants de ce type. 

Note : L’interface Share est toujours disponible et compatible avec Alfresco 6, néanmoins Alfresco n’apportera plus d’évolutions sur cette application.

Informations techniques importantes pour une migration (plateformes / modules)

Côté technique, les versions 6 apportent quelques changements, avec entre autres :

  • Compatibilité avec les SGBD PostgreSQL 11, Oracle 18c/19c, ...
  • Apparition du bus de message ActiveMq,
  • Passage à Tomcat8 (à la place de Tomcat7),
  • Support de Java 11, 
  • Suppression de l’ensemble de la couche d’accès aux données Hibernate, 
  • Passage à Spring 5, 
  • Mise à jour de la bibliothèque Quartz pour la gestion des tâches planifiées, 
  • Externalisation du service de transformation (Alfresco Transform Service)
  • Mise à jour de nombreuses librairies embarquées (Apache Tika, …)
  • Mise à disposition d’une nouvelle version de l’API REST
  • etc

Avant chaque migration, il est impératif de se référer à la liste des pré-requis fournis par l’éditeur : https://www.alfresco.com/services/subscription/supported-platforms

Si vous devez migrer les sources Alfresco d’un de vos projets, n’oubliez pas d’aller faire un tour vers notre Best of Tech #13 qui fait un rappel des changements majeurs à prendre en compte.

Parce qu’il n’y a pas que des ajouts, il faut également noter que certaines fonctionnalités ont été dépréciées et sont désormais retirées à partir des versions 6 d’Alfresco :

  • L'authentification NTLM v1 a été supprimée et n'est plus disponible.
  • Le “subsystem” d'authentification "Passthru" a également été supprimé
  • Enfin, le protocole CIFS n’est plus supporté. Alfresco recommande l’utilisation du protocole WebDav en remplacement.

Notre expertise 

Fort de son expérience depuis de nombreuses années, Atol Conseils et Développements accompagne ses clients dans l'évolutivité de leur GED Alfresco.

Souvent vu comme un simple projet "technique", le projet de migration offre aussi l'opportunité de faire un bilan très concret de l’infrastructure, de la cartographie applicative qui interagit avec Alfresco mais aussi des usages fonctionnels réels de la solution de GED.

“Overview usages” en réunion de cadrage, atelier de conception des cahiers/trames de recette...l’accompagnement d’Atol CD sur un projet de migration, appuyé par des outils, des méthodes et des formations ciblées visant à recetter des processus transverses voire inter-applications, offre souvent l'opportunité aux équipes informatiques de mieux comprendre les usages métiers et aux utilisateurs impliqués de (re)découvrir un standard Alfresco insuffisamment exploité.

Les projets de migration sont aussi un terrain propice à organiser une formation plus “mature” à destination des utilisateurs finaux, une condition de réussite des projets trop souvent “bâclée” lors des projets d’implémentation : Support de communication et/ou de formation ou d’auto-formation, Atol CD sait conseiller ses clients dans l’accompagnement de vos utilisateurs.

L’accompagnement d’Atol CD au cadrage, puis tout au long, du projet de migration, vous permettra aussi d’identifier et de maîtriser toutes les demandes d’amélioration qui émergeront immanquablement, et d’articuler ces demandes d'évolution dans un programme-projets cohérent et cloisonné de sorte à garantir le respect du planning du projet de migration “pur”.

L’année 2020 va marquer l’avènement de la version 6 d’Alfresco.
Nombreux de nos clients ont déjà franchi le pas le pas pour un passage vers Alfresco 6.1 ou 6.2 (Syndicat des eaux de Charente Maritime, CD14, CD33, Région Hauts-de-France, ...) et d’autres sont sur le point de le point de le faire (CD46, CD59, Métropole de Montpellier, Ville de Marseille, Métropole de Lyon)

Liens utiles :

Autres cas d'utilisation

Territoires Numériques BFC / générateur v2

Territoires Numériques BFC / générateur [...]

Lire la suite
SDIS 42 - Mise en place d’un middleware métier

SDIS 42 - Mise en place d’un middleware [...]

Lire la suite