Walter Plantegenet, une logique à toute épreuve

Publié le 30 janvier 2018

Chez Atol CD, nos collaborateurs sont précieux ! Nous vous proposons d’en connaître un peu plus sur eux :) Comme un nombre assez important de développeurs chez Atol CD, Walter Plantegenet est diplômé d’un master 2 Base de données et Intelligence Artificielle obtenu en 2014 à la belle place de deuxième de promotion (le major étant son binôme de travaux dirigés !).

C’est d’ailleurs pour valider son master qu’il débute un stage en 2014 et rejoint notre pôle ECM / Alfresco. L’entreprise ne lui était toutefois pas inconnue : son frère Vincent, avait rejoint nos équipes quelques années auparavant et lui avait transmis l’envie de devenir développeur mais aussi de rejoindre Atol CD. “J’aime prendre exemple sur les meilleurs ! Mon frère est un génie et c’est pour cela que je l’ai suivi. En plus c’est sympa de pouvoir voir son frère tous les jours

Embauché depuis en CDI, Walter travaille toujours sur les projets dématérialisation de nos clients en développant des modules et extensions pour Alfresco. Il a d’ailleurs eu l’occasion de rencontrer le staff Alfresco au siège à Londres en 2015. Son quotidien d’ingénieur de développement, c’est le JAVA et le Javascript essentiellement “J’adore le JAVA, même si les langages de programmation au final m’importent peu : le développement, c’est de la syntaxe et du vocabulaire, pour le reste la logique est souvent la même.

La logique, une science qu’il affectionne tout particulièrement tant dans les projets “J’aime les développements bien complexes où on a besoin de réfléchir et de faire preuve de logique” que dans sa vie privée : amateur de jeux vidéo notamment du genre “puzzle games” !

Parmi les projets et développements emblématiques sur lesquels il a travaillé, la V2 dutableau de pilotage, un module qui permet notamment de filtrer les tâches selon des critères métiers et de les réassigner à des utilisateurs. Un développement bien complexe comme il les aime !

Même si Walter a multiplié les sports plus jeunes et pendant ses études à l’université comme le foot, le vélo de route, la course à pied ou le tir à la carabine, il a mis ses activités sportives en stand by pour s’occuper de sa fille de deux ans.

Il garde tout de même un peu de temps et d’énergie pour jouer aux jeux vidéo avec sa femme à qui il a transmis le virus et pour regarder quelques séries.

Autres portraits

Nicolas Caspar, Développeur au sein de notre pôle Holo

Nicolas Caspar, Développeur au sein de [...]

Lire la suite
Simon Cotte, Data Ingénieur au sein de notre pôle DATA

Simon Cotte, Data Ingénieur au sein de [...]

Lire la suite